Axe Final Edition 2012

 

C’est bientot la fin du monde pour certains. Et axe a réussi à jouer sur ca en faisant cette publicité.

 

Image de prévisualisation YouTube

Magasin Virtuel Carrefour Gare du Nord

Voilà le CR du magasin virtuel Carrefour de Gare du Nord

En résumé, plutôt qu’un véritable magasin virtuel, c’est :

Ü  Un coup de pub pour inciter les consos à télécharger l’appli « Mes courses » Carrefour

Ü  Mais également, à plus long terme… : un moyen de montrer aux consos que plutôt que d’acheter un produit en magasin ou de le choisir en ligne, on peut également directement flasher le code barre d’un produit de ce mur, mais surtout d’un produit que l’on a chez soi ou que l’on voit chez quelqu’un, dans la rue… => D’après nous, cela permet : un gain de temps, surtout que l’on sait que les consos n’apprécient pas passer du temps dans les grandes surfaces (http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0202318332995-les-francais-n-aiment-pas-les-grandes-surfaces-alimentaires-370977.php?xtor=RSS-20&utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed) + de nouvelles possibilités d’achat d’impulsion.

 

·        Un carré lumineux d’environ 200 refs. Emplacement  à l’entrée de la gare, belle mise en valeur, avec des hôtesses à temps partiel.

·         4 faces :

Ü  Bébé – Hygiène (PC) – Maison (HC) 

Ü  Cremerie – Traiteur – Surgelés

Ü  Petit dejeuner – Epicerie

Ü  Boissons

·         Fonctionnement : télécharger l’appli Carrefour, s’inscrire, choisir son mode de retrait (livraison prise en charge par Ooshop  ou drive), puis 2 options : flasher les produits du cube, les quelques produits en démonstration, ou les choisir directement par l’appli où tous les produits sont disponibles (apparemment : assort d’Ooshop si on a choisi la livraison chez soi, assort du drive si on a choisi le prix en magasin).

 2.       Points d’amélioration :

 

·         Déception à la vue du « mini –cube ».

·         Problèmes techniques : sur les produits HC du cube, 4 ne passent pas au scan (Mir Laine, lingettes CRF, Calgon, Lenor).

·         Contrainte de respecter les minimums de livraison d’Oohsop (60€ + frais livraison) et du Drive (50€).

·         Lien flou entre le cube / l’appli smartphone / Ooshop / La livraison à la maison / Le drive / Le retrait en magasin si on n’a pas les explications d’une hôtesse ou qu’on ne lit pas très attentivement les pancartes (=> risque d’être incompris par un bon nombre de consos).

·         Problème sur le scan des produits provenant d’un autre distributeur : cela fonctionne-t-il + quel prix s’affichera ? (pb cité par le coordinateur des hôtesses).

·         Sur certains smartphones, besoin de télécharger une appli supplémentaire pour lire les codes-barres.

 

Axe Hair

Voici une vidéo intéressante avec une communication décalée comme sait le faire Axe

 

Image de prévisualisation YouTube

Les marques

Voici une petite cartographie des groupes avec leurs marques.

 

 

Les marques marque

Intermarché

Le consommateur a compris que la situation était Grave -  Durable – Sans solutions

-Pour s’adapter ITM a réalisé une grande mutation avec une segmentation de l’offre par vocation ,régions, bassin de consommation

- Plan de masse différencié ,offre magasin différente , animation et prospectus personnalisés

-Il faut rechercher de la marge sur les marques nationales

-Objectif 15% de part de marché

                 attaque des centre villes ; Drive ,rachat de m2

-Pour cela ,structure de décision courte , réactivité des magasins ,flux poussé des innovations ( plus de commande du magasin)

-Le prix l’ADN d’ITM ; être le numéro 1 dans ce qui se vend le plus en MN

-Promo : mécanique promo toute l’année ;taux de promo important ;

                  + de produits porteurs sur les tracts ,plus clair pour le shopper , +théatralisé

-Le crédo: faire du commerce ;de la négo , plaisir d’acheter pour le shopper

-Le Drive :il faut y aller avec toute l’offre ,mais quid de la rentabilité du modèle

                 qui prend en charge les couts ;fournisseurs, distributeurs , consommateurs??

                 Quid des marchés d’impulsions  source de marge

 

 

 

Intermarché  intermarche

Système U: un enjeu de société

•Vendre les grandes marques à marge 0 c’est perdre de la valeur car les frais de structure ne sont pas couverts ; pour compenser on augmente les prix des PME et des MDD  ; le coco de Paimpol finance Coca-cola; nous n’avons plus de producteur français de poudre de chocolat ou de café soluble 
•Le tissus de PME local est vital ainsi que la défense du pouvoir d’achats ;c’est un enjeu de société
•Pour rémunérer correctement la filiale agricole il faut que les grandes marques nous aident à recréer de la valeur  car on va tuer la filière agricole on pourrait instaurer un taux de marge minimum entre 10 et 15%
•Pour les multinationales je ne représente que -1% de leur ventes mondiales
•La guerre des prix va s’intensifier ,carrefour entre dans le jeu
•Il faut siphonner la démarque promo vers le prix
•Nous avons réguleé l’inflation à 3% alors que nos fournisseurs réclament 12 à 18% sur 3 ans
•Les industriels parlent de destruction de valeur mais one parle pas de destruction de valeur du pouvoir d’achat   

 

 

Système U: un enjeu de société systemeu

French Tonton

Aujourd’hui dans une contexte viticole mondialisé très concurrentiel, certains acteurs arrivent a se différencier avec une vraie démarche marketing.

Prenons l’exemple french tonton, jeune entreprise du sud ouest (Gers) récemment crée par  trois jeunes passionnés veulent remettre le vin au centre de la table et séduire un public le plus large possible, tout cela basé sur un concept simple : à un vin correspond une situation; en effet le partage et la convivialité sont les mots d’ordres pour ses défenseurs de Bacchus

Chaque vin correspondant à un type (et donc une couleur) de vin déterminé

 » Tonton c’est pour le film des tontons flingueurs, les repas de famille et les moments de partage. La moustache, c’est une évidence, un compromis entre la tradition française et la modernité car elle revient dans les tendances  » explique Vincent Barthes avec humour

S’appuyant sur un réseau de distribution locale (cavistes, restaurants, bars à vins), leur résonnance n’est aujourd’hui que régionale même si leur site de vente en ligne permet une livraison en 48h sur toute la France. L’ambition ne leur manque pourtant pas. L’objectif fixé pour l’année de lancement est de vendre entre 30 000 et 50 000 bouteilles et de tripler les ventes l’année suivante. Par ailleurs, dès 2013, l’entreprise gasconne souhaite s’ouvrir à l’international et notamment au Japon, en Allemagne, en Angleterre et en Belgique.

 

 

French Tonton french-tonton

Buzz Coca Cola

Petit Buzz amusant de Coca Cola

 

Image de prévisualisation YouTube

Article d’un étudiant

 

Voici un article d’Antoine D, étudiant en MsC Marketing, Management et communication à l’ESC Toulouse.

 

Une entreprise a pour but de faire des bénéfices pour pouvoir être pérenne. Pour cela, elle a plusieurs options comme la croissance de sa part de marché. On pourrait alors se demander comment ou quelles sont les solutions pour y arriver.

 

Tout d’abord nous pouvons parler de la relation entre fournisseur et grande distribution pour faire évoluer le rayon. Par exemple, Unilever propose de nouveaux rayons (on peut prendre l’exemple du rayon dentaire) pour essayer de faire évoluer les ventes avec un balisage beaucoup plus adapté et qui va permettre au client de se repérer plus facilement dans le rayon. Pour cela, il va avoir des magasins tests pour savoir si le concept est adéquat et si les ventes augmentent. Cela pourra profiter à Unilever du fait de son statut de leader.

 

Nous pouvons ensuite parler de croissance externe avec le rachat de LU par Kraft Food.

Au départ, c’est Danone qui possédait Lu, mais il n’avait plus les moyens de soutenir sa marque et donc a décidé de se recentrer sur ses autres cœurs de marché. C’était une opportunité pour Kraft Food qui est sa principale activité. Après cet achat, ils se sont lancés dans du Co Branding et ont pu développer de nouveaux produits qui font un succès. De plus ils ont pu étendre leur puissance en Europe avec la marque LU qui est bien connu. Avec cette croissance, LU se pose désormais la question si ils vont pouvoir répondre à la demande pour ne pas être en rupture de stock.

Kraft Food est donc le leader sur ce marché avec ce développement du Co Branding.

 

Puis la question de la nouvelle technologie est très importante. L’exemple en la matière est bien sur Apple qui a toujours eu un temps d’avance sur la nouvelle technologie par rapport à ses concurrents. Ils ont réussi à créer de nouveaux besoins comme par exemple l’Iphone avec Itunes et Apple Store qui permettent de télécharger des musiques ou des applications payantes. Ce n’est donc plus un simple téléphone. Il a su développer une stratégie marketing et une curiosité des clients avec une mise en scène parfaite lors de sa sortie de ses produits. Il gardait secret le produit et faisait comme un show lors de la présentation de son nouveau produit et le rendait attrayant avec les nouvelles technologies. On peut donc parler de créer un besoin pour pouvoir accroitre ses ventes et que les clients l’achètent. D’ailleurs lors de ses sorties de ses produits, les gens font la queue pour pouvoir l’acquérir dès le premier jour.  

Steve Jobs fut donc un visionnaire qui a réussi à différencier ses produits et donc en profiter pour sa marque Apple.

 

Pour accroitre la part de marché, certaines entreprises mettent des stratégies en place qui est le cross merchandising. Dans ces cas la, la relation client est très importante puisque c’est la force de vente qui s’en occupe. Nous pouvons parler de Ferrero qui avec sa force de vente va faire de l’ombre à ses concurrents avec le cross merchandising. Ferrero propose donc des chariots gouter Nutella qui vont être placé à coté de la Boulangerie et pâtisserie pour provoquer un achat d’impulsion qui est par exemple celui qui achète du pain pourra acheter du Nutella en le voyant. On peut parler aussi des caisses ou c’est de l’achat d’impulsion du fait de l’attente on est tenté par ces produits.

 

Mais la question que l’on peut se poser est : n’y a-t-il pas un risque de vouloir tuer son concurrent.

Car le concurrent peut être source de croissance en innovant toujours et en créant de nouveaux produits pour susciter la curiosité du consommateur qui achète pour tester.C’est ce que fait Orangina avec ses nouvelles gammes de produits comme Orangina Samouraï ou Orangina Aristo. Cela va permettre d’avoir une nouvelle cible et accroitre ses parts de marché.Mais Coca Cola va réagir en proposant de nouveaux produits comme Fanta Tropical par exemple.Par ses innovations, ils vont donc essayer de faire grandir le marché des boissons et récupérer de nouvelles parts de marché.

 

 

 

Article d'un étudiant kraft1

Le vol du stick Mennen

Un Buzz original réalisé par l’agence H pour Mennen.

 

Image de prévisualisation YouTube
123

Choup

abcmarketing

décembre 2017
L Ma Me J V S D
« déc    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Contact

Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter


Visite974 |
Visiteslareunion |
Alleedesjardins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Objetpubli
| Objetspubli
| Les avantages de la chaudiè...